EXPOSITION DU 13 : UN AVANT GOÛT #By godetampouyblog.wordpress.com

La célébration de La Journée Internationale de la Femme dans le Secteur des TIC généralement célébré chaque dernier Jeudi du mois d’Avril, Mys’Tic Burkina et BeoogLab (Centre entreprenariat Numérique)décident de la célébrer le Samedi 13 Mai pour raison de calendrier sous le thème « Élargir les Horizons, faire Évoluer les Mentalités ». Pour en savoir plus sur le programme, c’est par ici 😉

JJ-2

cette année, Nous avons le plaisir de vous ouvrir les portes du centre d’entreprenariat numérique BeoogoLab sis à SOMGANDE pour la célébration de La journée internationale de la fille dans le domaine des TICs.

Généralement prévue pour chaque dernier jeudi du mois d’Avril , Mys’TICs Burkina et BeoogoLab ont décidés , d’un commun accord de la célébrer en différée ce samedi 13 Mai à partir de 9h .

Dans cet article , Je vous donnerai, de façon détailler, les raisons pour lesquelles vous ne devriez pas raté cette activité.

Confèrence-débat.

Placée sous le thème « ÉLARGIR LES HORIZONS, CHANGER LES MENTALITÉS « , lors de cette activité , vous aurez un panel autour de la question, ensuite l’occasion vous sera donnée de rencontrer des dévancières du milieu qui partageront avec vous leurs expériences , enfin viendra la présentation du projet appuyé d’un débat.

Pour joindre l’utile à l’agréable, Vous aurez…

View original post 451 mots de plus

Les Merveilles de chez GAFREH

GAFREH (Groupe d’Action des Femmes pour la Relance Economique du Houet) est un collectif burkinabé de recyclage des sachets plastiques usagés. Avec pour objectif de lutter contre la pollution des sachets plastiques dans la région tout en créant des emploies pour les femmes les plus défavorisées du collectif.

Encore un p’tit tour chez GAFREH dans cette note, cette fois-ci, avec un peu plus de détail sur les étapes de conceptions. Suivez mon regard  dans cette vidéo 😉

Et aussi avec quelques images…

pub-01.jpg

2011-03-05_213_burkina_faso_bobo_gafreh_plastic_recyclage_788267811
Etape de collectes des Sacs plastiques
16626303_404
Etape de Lavage

 

60405387.jpg
Lavage et séchage
plastique_mou_2
Etape de Découpage
Alima_Sidibe.gif
Etape de Crochetage
gafreh (1).jpg
Etape de tissage
IMG_4777.jpg
Etape de tissage
gafreh-8-600x600.jpg
Etape de Tissage
gafreh 2.jpg
Etape de Tissage

 

 

QAC CHAUSSURE GAFREH
Sac à main et chaussures GAFREH

 

thumb_DSC_0666_1024_carré-400x400
Petite pochette GAFREH
gafreh.jpg
Sac à main GAFREH
DSC_0992.jpg
Sac en bandoulière Kenza GAFREH
yves-saint-laurent-sac-muse-two-artisanal-2
Le Muse Two Artisanal

N’est-ce pas merveilleux ces réalisations? 🙂 🙂 🙂 🙂

Pour plus d’information sur l’association GAFREH, faites un tour sur leur site internet en cliquant sur ce lien: http://www.gafreh.org/en/home

 

Trousse_pour_colliers_by_#lescitrouillesapaillettes.com

Coucou mes dames! Voici une autre idée O-RI-GI-NAL de recyclage pour nos bijoux qui s’emmêlent dans nos boîtes à bijoux ou sur nos coiffeuses… Je ne sais pas vous, mais moi j’ai tout simplement cra-qué 😉  Merci et chapeau pour l’idée Catherine des citrouillesapaillettes.com et un p’tit coucou à mes deux adorables Top Modèles 😉

Spéciale dédicace pour Lolo qui m’avait parlé de son souci de « colliers qui s’emmêlent » lorsqu’elle part en vacances. Je me suis penchée sur le problème et voici le résultat! Petit tutoriel en prime, c’est l’occasion! Matériel: Petit coupon de coton ou de lin (ici un bout de nappe coton-lin) Une chute de coton pour les […]

via Trousse pour colliers — lescitrouillesapaillettes

Dessous de Plat

Faisons encore un tour dans nos cuisines Mes Dames! Cette fois-ci, avec des  »Dessous de Plat ». Alors pour ne pas négliger son aspect esthétique par ce qu’il est tout le temps dissimulé sous des contenants chauds, vous pouvez protéger votre table de la chaleur et brûlure de vos casseroles, de vos poêles et vos marmites en prenant bien soin du côté esthétique. Il peut être utilisé quotidiennement, et peut s’intégrer parfaitement à votre table. Et pas que ça Il donne de l’allure à votre table 🙂 😉

Il existe plusieurs modèles de ‘’dessous de plat’’ Et en plus, les formes sont variantes et originales, avec différents motifs. Vous aimez la fantaisie ? Laissée là s’exprimer sur vos tables à manger mes dames ! Soyez rétro ou design, disposez vos dessous de plat, à messages ou en trompe œil  😉

Ces ‘’dessous de plat’’ sont fabriqués à base de matériaux très originaux tel-que des chaînes de motocyclette, du fer et du bois.

PP2.jpg
Dessous de plat fait de bois et du fer
PP3.jpg
Dessous de plat fait de chaîne de motocyclette
PP4.jpg
Dessous de plat fait de chaînes de motocyclette
PP5.jpg
Différents modèles de dessous de plat

 

Voulez-vous décorer votre table tout en la protégeant avec de beaux dessous de plats ? Faites un tour à La Galerie Lukaré. Ou contacter INOUSSA DAO à cette adresse:

 e-mail: dao_arts2@yahoo.fr   Cel: 00226 70 22 17 99  ou 

mamni.recycle@gmail.com  Cel: 00226 76 97 96 65

Top 10 des Artisans et Artistes travaillant plus avec de la Récup

Avec une passion commune et des techniques différentes, ces artisans et artistes plasticien font des merveilles avec différents sortes d’objets récupérer qu’ils recyclent par la suite pour en faire de véritable chef-d’œuvre…

1. GAFREH (Groupe d’Action des Femmes pour la Relance Économique du Houet): est un collectif qui regroupe plus de 117 associations dans la province du Houet. Avec pour but d’amener les femmes à s’autogérée et jouant un rôle d’intermédiaire entre les bailleurs potentiels et les groupements de femmes ou les associations membres. L’organisation Bobolaise aide ces dernières à monter des projets viables et s’efforce de leur trouver des financements.

2CENTRE LUKARE: Qui signifie en langue Peuhl (Fulfudé) « GRENIER » d’où leur slogan « Le Grenier du Savoir » le Centre Lukaré se veut également comme une école de formation à travers l’engagement des artistes qui s’investissent pour la formation des jeunes dans le design… Leurs différentes meubles en bois et fer  battu, parfois incrustés de bronze ou de masques, originaux et élégants, ont séduit plus d’un. Outre le mobilier, le centre présente d’autres créations tous fait de récup, tel que: des cadres, des plateaux lampes, des boîtes à bijoux, des appliques murale etc… Crée en 2006, le Centre Lukaré est devenu une plaque tournante du Design Africain connu par de multiples participations à des expositions et par les nombreuses boutiques qui revendent ses produits à travers le Monde.

3 . ABOU SIDIBE: Artiste plasticien et sculpteur; son travail de recherche s’articule entre un usage intensif de matériaux et objets de récupération de sources très diverses et une exploitation plastique diversifiée de ces matériaux  qui aboutit à la mise en forme d’installations environnementales, de sculptures, il essaie de créer des formes et des niveaux d’expressions différentes résultant de la rencontre des matériaux issues des rues Ouagalaise projetant ainsi sa vision du brassage d’un monde universel. Sa démarche s’inscrit dans la recherche et l’installation permanente d’un équilibre, base fondamentale de l’épanouissement de l’humanité. Les oeuvres d’Abou Sibidé sont de types totems ou fétiches aux dimensions variables.

4. AHMED OUATTARA: Né en décembre 1971 à Ouagadougou, il étudie d’abord la comptabilité et la couture avant de se lancer, en autodidacte, dans la peinture. Il se forme à la Fondation Olorun, suit le stage de formation de l’édition 1996 de « Ouag’Art », et participe à deux ateliers à Bamako (Mali), suit une formation en « design » à l’ENSCI à Paris en 2003. Il participe à diverses expositions collectives puis individuelles à Ouagadougou. Il expose ensuite à Grenoble en 1998,à Bruxelles en 1999, à Turin en 2003. Il reçoit le Prix concours artiste créateur au SIAO de Ouagadougou en 2002, est sélectionné en design pour le SIAO 2004 et pour l’exposition organisée pour le Sommet de la Francophonie de novembre 2004 par le Centre Culturel Wallonie-Bruxelles de Paris. Il possède un atelier au sein du « Village artisanal » de Ouagadougou (Bogodogo). Peintre, dessinateur ou sculpteur; la touche, le style Hamed Ouattara se ressentent dans ces trois domaines. Son travail d’aujourd’hui s’appuie sur le métissage des matières tels que des fûts d’huile, des tôles de récupérations et des matériaux insolites habitent ses créations. Partit du constat que les rues Ouagalaise regorgent de matériaux de récupération, Hamed OUATTARA a développé le concept de « design social » l’utilisation et la valorisation des matériaux trouvés sur place et du savoir faire local à la création de mobilier modernes destinés aux amateurs d’art.  (source: Réseau du Design Africain)

5. ISSIAKA KIENOU: Sculpter sur le métal, il en a fait sa spécialité. Sa particularité est qu’il a une technicité très étrange; il utilise pour ses œuvres des chutes d’acier recoupées et soudées et à partir de matériaux, tel que des fûts d’huile ou de pétrole, du bois et de lamelles de métal. D’un matériau usé, il fait surgir la vie dans ce qu’elle a de magique et parfois de tragique. Encouragé par quelques galeries qui le représentent en France, Issiaka traduit aujourd’hui tout un univers de personnages urbains aux visages d’animaux ou d’objets utilitaires dénonçant souvent la violence d’un monde dans lequel il ne se retrouve pas et dont il voudrait voir comme nous tous la violence et le non-amour bannis à jamais…

6. SAHAB KOANDA: « Le Roi des Poubelles” Rassurez-vous, ce n’est pas une injure mais plutôt son SOBRIQUET » 😉 par ce que c’est de là (la poubelle) que vient sa Matière première. En plus d’être Artiste Plasticien et Sculpteur, il est également comédien… Né en 1971, à Bissinghin au Burkina Faso, il commence ses travaux de récupération en 2000. Il utilise le métal pour créer des personnages incongrus, en évoquant la beauté. Il trouve son inspiration dans la société industrielle, qui jette de façon massive et de manière imprudente. Entre les mains de l’artiste, sans plan ni dessin préalable, résultant tout simplement de son imaginaire, un boulon, une tige de métal, une vieille pelle sont transformés en objet d’art, en paysan, en un cheval et son cavalier, en un musicien, une chanteuse ou une danseuse… Les vieilles parties de voitures et les deux roues font partie du lot de matériaux qu’il utilise pour créer ses œuvres.

7.  BOUREIMA OUEDRAOGO: Après une brève initiation à la teinture traditionnelle Bogolan et indigo, très vite, il désire s’éloigner des œuvres et objets utilitaires et se perfectionne dans l’art du bronze. Il enchaine les ateliers de création à Ouagadougou et à Bobo-Dioulasso et prépare ses premières expositions collectives et personnelles en 2006, il fût le lauréat du 1er prix de la créativité de l’UEMOA au SIAO (Salon International de l’Art et de l’Artisanat de Ouagadougou). En 2007, ses œuvres sont sélectionnées par la Galerie Hassan 2 au Maroc et une année plus tard, il reçoit le 3ème prix lors de la Semaine Nationale de la culture (SNC). Il participe en 2011 à une résidence de création avec 3 autres sculpteurs bronziers en Allemagne et en 2013 à une résidence de création subventionnée par le Bureau burkinabé du droit d’auteur (BBDA)…

8. ISSIAKA SAVADOGONé en 1979 en Côte-d’Ivoire, il fais ses débuts en 2005-2008 en apprentissage à l’Association l’Espace Fétiche ou il travail sous la direction de Justin KABRE dit « Kely ». Artiste plasticien et sculpteur, il rallie le fer, le bois et les pièces de motocyclettes pour en faire de très belles statuettes.

9. Boukary OUEDRAOGO: Après une courte formation à la Fondation Olorun, Boukary se lance dans l’art du papier mâché… Sa matière premières, vient également de la récup.Avec des vieux journaux il reproduit les scènes de la vie quotidienne…

10. ASSOCIATION DES JEUNES FORGERONS ET ARTISTES DU BURKINA (AJFAB)album-photo-ajfab-bl: C’est le rêve de deux groupes de jeunes l’un forgeron et l’autre artiste plasticien, designer (qui ont été formés par le Centre Lukaré) qui décidèrent de s’unirent en créant une association pour dire non au chômage… Leurs matières premières viennent également de la récup. Ils travaillent plus, l’aluminium, le fer, le métal, le bois etc… Mais dans cette présentation je parle que de la technique utilisée par les jeunes forgerons juste pour éviter la présentation répétitive du fait que plut haut j’avais déjà parlé d’artiste plasticien designer du Lukaré.

 

L’Art du papier mâché avec BOUKARY OUEDRAOGO

Né en 1982 à Ouagadougou, l’itinéraire ensoleillé d’un jeune artiste sourd-muet a enfin trouvé sa place dans une société difficile. Après une courte formation à la Fondation Olorun, Boukary se lance dans l’art du papier mâché. Personnages de la vie quotidienne, scènes de cabaret, couples enlacés, vendeurs de vêtements, ses figurines aux formes parfois exagérées traduisent la détermination à ne jamais abdiquer devant l’adversité. Là où d’autres évoqueraient misère et désespoir, Boukary choisit d’évoquer cette Afrique qui vibre, aime et travaille.Voici quelques-uns de ces œuvres

 

3.jpg
La famille
2.jpg
Le berger et son fils
5.jpg
La famille